Coalition Saint-Laurent

En novembre 2010, la SNAP Québec, Nature Québec, Attention FragÎles et la Fondation David Suzuki ont mis sur pied la Coalition Saint-Laurent. Celle-ci réunit organisations, associations et individus qui demandent au gouvernement fédéral et aux gouvernements des cinq provinces du golfe d’adopter sans délai un moratoire sur l’exploration et l’exploitation gazière et pétrolière pour l’ensemble du golfe du Saint-Laurent.

En effet, depuis de nombreuses années, des compagnies d’exploration pétrolières aimeraient évaluer le potentiel pétrolier et gazier du golfe du Saint-Laurent. Le plus avancé de ces projets est celui de la firme Corridor Resources qui a déposé en février 2011 un projet de forage en mer au site de Old Harry, à 80 km des îles de la Madeleine. Corridor Resources n’a toujours pas obtenu l’autorisation des autorités terre-neuviennes pour y entreprendre son forage et le projet se doit d’être soumis à une vaste consultation publique ainsi qu’à une consultation des nations autochtones.

La SNAP Québec croit qu’un moratoire sur l’ensemble du golfe devrait plutôt être mis en place. Le golfe du Saint-Laurent est en effet une petite mer intérieure près de sept fois plus petite que le golfe du Mexique et tout déversement pourrait y avoir des effets catastrophiques. La golfe est un écosystème unique qui héberge plus de 4 000 espèces, dont de nombreux espèces de mammifères marins tels le rorqual bleu et le rorqual commun. C’est aussi un milieu de vie exceptionnel pour nombre de communautés côtières, dans les cinq provinces, qui comptent sur des industries durables telles que la pêche et le tourisme.

Recours juridique pour protéger le golfe du Saint-Laurent des activités d’exploration pétrolière

Le 15 mai 2017, Écojustice, au nom de la SNAP Québec et de ses partenaires de la Coalition Saint-Laurent, la Fondation David Suzuki, Attention FragÎles et Nature Québec, a déposé un recours juridique pour faire annuler l’octroi d’un nouveau permis d’exploration pétrolière à la firme Corridor Resources par l’Office Canada-Terre-Neuve-et-Labrador des hydrocarbures extracôtiers (OCTLHE).

En effet, la licence d’exploration pétrolière de Corridor Resources au site de Old Harry, lui a été octroyée en janvier 2008 pour une durée maximale de neuf ans. La loi est très claire et ne permet pas la prolongation d’une licence au delà de neuf années. La licence aurait normalement dû s’éteindre le 14 janvier  2017, mais l’OCTLHE a contourné cette obligation en émettant tout simplement un permis identique, mais avec un nouveau numéro.

En demandant l’annulation de cette licence, la SNAP Québec et ses partenaires espèrent protéger un peu mieux le golfe du Saint-Laurent des risques de l’exploration pétrolière. Ultimement, c’est un moratoire sur l’exploration et l’exploitation gazière et pétrolière dans l’ensemble du golfe du Saint-Laurent qui serait nécessaire. Un tel moratoire protégerait les 4 000 espèces du golfe du Saint-Laurent, les activités durables de pêche et de tourisme si essentielles au bien-être des communautés côtières des cinq provinces, ainsi que les activités de subsistance des Premières Nations.

Consultez le communiqué de presse: Permis d’exploration pétrolière à Old Harry: des groupes environnementaux en contestent la légalité

Version anglaise: Enviro groups sue over drilling in Gulf of St. Lawrence


Pour plus d'informations:

Contact:
Sylvain Archambault
Biologiste à la SNAP Québec
Porte-parole de la Coalition Saint-Laurent
s.arch@me.com
581-995-4350