Lac Evans

Le lac Evans est une étendue d’eau imposante, sauvage... un lac mythique du territoire ancestral cri, un lieu de rencontre millénaire. Il s’agit du plus grand lac naturel au sud du Nunavik qui demeure inaccessible par la route.

Le 13 juillet 2015, le gouvernement du Québec et le Grand Conseil des Cris (Eeyou Istchee) ont annoncé la création imminente d'une nouvelle aire protégée de plus de 500 000 hectares en région boréale – soit plus de cinq fois la taille du lac Saint-Jean! Cette aire protégée comprendra le lac Evans et des territoires environnants qui constituent les dernières forêts intactes de la communauté crie de Nemaska. Ce territoire est également un excellent refuge pour le caribou forestier, une espèce désignée vulnérable au Québec.

La protection de ce territoire est le fruit du leadership des Cris dans le dossier de la conservation du patrimoine naturel. Grâce au soutien de ses donateurs, la SNAP a été en mesure d’appuyer les Cris dans leur démarche depuis la première heure. Que ce soit par notre collaboration initiale avec les maîtres de trappe des communautés de Waswanipi et de Nemaska, les ateliers d’échange organisés, le travail technique de conservation, la pression constante sur nos décideurs à travers nos actions de mobilisation, la représentation internationale du dossier au Congrès Mondial sur les Parcs... toutes ces étapes ont finalement mené aux résultats annoncés en juillet 2015.

Le revers de la médaille

La création d'une aire protégée est souvent une histoire de concessions, plus ou moins douloureuses. Dans le cas actuel du Lac Evans, l'absence de protection pour la forêt intacte au nord de la rivière Broadback est une omission flagrante. Ce territoire, nommé Mishigamish et revendiqué par les Cris de Waswanipi, comprend d’ailleurs un secteur névralgique pour le caribou forestier. (voir la carte)

L'aire protégée évite clairement cette zone afin de ne pas importuner l'industrie forestière, et ce même si les volumes en jeu sont d'une importance économique marginale. Pour toutes ces raisons, la SNAP considère que le réseau d'aires protégées du Nord-du-Québec doit encore être consolidé, et que le secteur de Mishigamish demeure une priorité.

Album photo en ligne du secteur du Lac Evans.

Publications

Le caribou perd du terrain : passons à l’action! (Rapport caribou 2014)

Deuxième rapport annuel sur les efforts des gouvernements pour la conservation du caribou forestier au Canada - Décembre 2014

Populations menacées : comment le caribou forestier s’en sort-il? (Rapport caribou 2013)

Rapport sur la situation du caribou forestier au Canada publié par la SNAP en décembre 2013.