Nord du Québec

Les vastes étendues du Nord québécois abritent certains des derniers milieux écologiquement intacts de la planète.

Occupés depuis des millénaires par les Inuits et les Premières Nations, les paysages de forêt boréale, de taïga et de toundra fournissent un habitat pour la nidification de 300 à 500 millions d’oiseaux, ainsi que certaines des plus grandes populations de caribous migrateurs et de salmonidés en Amérique du Nord.

Or, le Nord du Québec est aussi très prisé pour ses ressources notamment minières, forestières et hydrauliques et  fait l'objet de projets de développement qui pourraient définitivement compromettre l’intégrité écologique de nos milieux nordiques. De vastes projets d’infrastructure visant à « ouvrir » le territoire et faciliter l’accès aux ressources auraient également pour impact de fragmenter des territoires jusqu'ici très peu perturbés.

La région de la Fosse du Labrador, qui est aussi « la maison du caribou », est à ce titre particulièrement sensible.

Membre du réseau Nature needs half, la SNAP Québec défend la vision de protéger au moins la moitié de nos milieux naturels afin de constituer une réelle « police d'assurance » pour la conservation de notre biodiversité. Nous avons déjà contribué à la protection de plusieurs milieux d’exception comme le Lac Evans ou la rivière Nastapoka, ainsi qu’à la création de plusieurs parcs au Nunavik (Tursujuq, Ulittaniujalik).

En 2011, le gouvernement du Québec s’est justement engagé à mettre 50% du territoire du Plan Nord à l’abri des activités industrielles et à mettre en œuvre une planification écologique du territoire. Depuis, la SNAP Québec intervient au sein de différentes instances gouvernementales (actuellement le groupe et sous-groupe de travail sur le 30 % et l’Assemblée des partenaires du Plan Nord) afin de veiller à la mise en œuvre de la planification écologique, à la protection des valeurs écologiques et culturelles et à des pratiques exemplaires sur 100 % de ce territoire.

Nous travaillons en concertation avec les représentants des Inuits et des Premières Nations Innues, Naskapie et Cries, et proposons des activités d’accompagnement comme lors de notre atelier sur la planification régionale et le leadership autochtone.

Nous nous efforçons par ailleurs d’obtenir la réforme des modes de gestion de nos ressources naturelles, et s’assurer d’une exploitation écoresponsable de nos forêts, nos cours d’eau et nos ressources minérales.
Nous nous impliquons également pour former les leaders de demain et les sensibiliser aux réalités nordiques, comme dans le cadre des Initiatives Jeunesse du Mushuau-nipi.

Enfin, en partenariat avec Nature Québec, nous avons lancé la campagne #ObservateursDuPlanNord qui vise à sensibiliser et mobiliser le public, les usagers du territoire et des experts internationaux pour assurer la protection de nos milieux nordiques.

 

Publications

Mémoire sur le projet de loi 11, Loi sur la Société du Plan Nord

Recommandations de la SNAP Québec présentées le 27 octobre 2014 à la Commission de l’Agriculture, des Pêcheries, de l’Énergie et des Ressources naturelles, dans le cadre des consultations menées sur le projet de loi #11, Loi sur la Société du Plan Nord.