Des organismes en conservation saluent la décision du Zoo de Saint-Félicien

  • Date de publication: 06 06 2017 |
  • Cet article est classifié sous: caribou forestier

Les caribous de Val-d’Or pourront continuer à vivre dans leur habitat naturel

Québec, Montréal et Val-d’Or, jeudi 6 juin 2017 –  La Société pour la nature et les parcs (SNAP Québec), Nature Québec et l’Action Boréale saluent l’annonce faite plus tôt aujourd’hui par le Zoo de Saint-Félicien de se retirer du projet annoncé en avril dernier d’accueillir les derniers caribous de Val-d’Or. Le ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs du Québec a rapidement confirmé par la suite dans un communiqué que le maintien de la harde dans son milieu était maintenant la seule option envisageable.

« Un large consensus a émergé dans la société civile au cours des dernières semaines en faveur du maintien des caribous de Val-d’Or dans leur habitat naturel. Les ressources disponibles pour le rétablissement du caribou forestier sont limitées et elles doivent être dirigées principalement vers des mesures de protection de l’habitat », indique Alain Branchaud, directeur général de la SNAP Québec.

Henri Jacob, président de l’Action Boréale, se réjouit de la décision du Zoo de Saint-Félicien: « Le nouveau rapport du BAPE portant sur le projet de mine Akasaba trace les prochaines étapes pour assurer un meilleur avenir au caribou de Val-d’Or. Nous espérons que le gouvernement sera à l’écoute des recommandations du BAPE, notamment en réexaminant rapidement le tracé du chemin forestier EACOM afin de limiter l’impact sur les caribous ».

Pour Christian Simard, directeur général de Nature Québec, « Il faut vivement féliciter le Zoo de Saint-Félicien pour une décision à la hauteur du sérieux de cette institution phare du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Plusieurs actions peuvent rapidement être mises en œuvre pour aider à la survie du caribou de Val-d’Or, dont la fermeture et le reboisement de chemins forestiers ».

Les trois organismes tiennent à remercier le public, dont les 15 000 signataires de la pétition #PasAuZoo, les représentants des Premières Nations qui ont rapidement remis en cause le bien-fondé de transférer les caribous, de même que les nombreux scientifiques qui ont pris la parole publiquement pour appeler les intervenants au bon sens.


                                                                                          - 30 -


Pour information et entrevue :

Nature Québec
Gabriel Marquis, Responsable des communications
gabriel.marquis@naturequebec.org
581 307-8613

SNAP Québec
Charlène Daubenfeld, Responsable des communications
cdaubenfeld@snapqc.org
514 378-3880

Action Boréale
Henri Jacob, Président
lereve@cablevision.qc.ca
819 738-5261