Jour de fierté nationale : Nahanni devient l’un des plus grands parcs au monde

  • Date de publication: 06 09 2009 |

Ottawa, 9 juin 2009 - La Société pour la nature et les parcs du Canada (SNAP) se réjouit de l’annonce historique faite aujourd’hui par le ministre fédéral de l’Environnement, Jim Prentice, et le grand chef Gerald Antoine des Premières Nations Dehcho concernant les limites permanentes largement agrandies de la réserve de parc national Nahanni, située dans les Territoires du Nord-Ouest. La nouvelle taille de Nahanni est près de sept fois celle de la réserve de parc qui avait été établie en 1972. Elle protégera de façon permanente plus de 30 000 km2 de milieu sauvage boréal reconnu à l’échelle internationale, une superficie comparable à celle de l’île de Vancouver. Nahanni devient ainsi l’un des plus grands parcs au monde. « C’est un grand jour dans l’histoire canadienne de la conservation de la nature. Cette annonce est très importante! », affirme Éric Hébert-Daly, directeur général national de la SNAP. « Grâce à cette annonce, le gouvernement fédéral a créé un parc national aussi important que Banff et Jasper. Il devient ainsi l’une des plus grandes aires protégées du monde », ajoute Harvey Locke, conseiller principal pour la conservation de la SNAP. Cette annonce survient un an après que le premier ministre Harper et le ministre Prentice aient promis une grande expansion du parc, et couronne des années de travail de la SNAP, des Premières Nations locales et d’autres organismes qui ont convaincu le gouvernement fédéral de protéger de façon permanente ce milieu sauvage iconique. « Les aînés de la bande de Nahanni Butte et les chefs des Premières Nations Dehcho étaient déterminés à y arriver, explique Lani Cooke, directrice de la section régionale des Territoires du Nord-Ouest de la SNAP. La campagne nationale a mené à la protection de Nahanni L’annonce d’aujourd’hui récompense 35 ans d’efforts de la SNAP pour protéger le bassin versant de la rivière Nahanni Sud. Lorsque la campagne de la SNAP a pris une envergure nationale il y a cinq ans, des milliers de citoyens se sont impliqués en écrivant des lettres et en exprimant leur soutien à cette campagne. « La popularité et le statut iconique de la réserve de parc Nahanni sont bien mérités », croit Harvey Locke. La rivière Nahanni Sud est un exemple spectaculaire d’un milieu sauvage boréal intact. Elle a aussi une importance spirituelle pour les Premières Nations locales. Le bassin versant comprend les chutes Virginia, qui sont deux fois plus hautes que les chutes Niagara, des canyons profonds, de même que des gouffres et des formations uniques. Il est l’habitat du caribou des bois, du grizzli, de la chèvre de montagne et du mouflon de Dall. «Il n’est pas exagéré de dire que la Nahanni est un trésor écologique dont la protection contribue au maintien de la santé de la planète. L’annonce d’aujourd’hui garantie son avenir et nous assure que les prochaines générations de la nation Dehcho, d’amants de la nature ainsi que tous les citoyens autant canadiens que d’ailleurs auront la chance de connaître, eux-aussi, ce endroit encore intact et sauvage », ajoute M. Hébert-Daly. «Par ailleurs, la SNAP est fière d’avoir joué un rôle important pour la protection de la Nahanni. Nous sommes aussi très reconnaissants du soutien des milliers de Canadiens qui nous a permis d’en arriver à cette annonce » , conclut le directeur national de la SNAP. La SNAP tient à remercier tous ses partenaires et ses milliers de supporteurs qui l’ont soutenu pendant toutes ces années, notamment l’Initiative boréale canadienne, la Conservation Alliance, Mountain Equipment Co-op, la Wildlife Conservation Society Canada et Nahanni River Adventures, qui avec Blackfeather and Nahanni Wilderness Adventures ont créé le Fond Nahanni afin d’aider la campagne Nahanni pour toujours de la SNAP. Une autre partie du bassin versant s’étend dans la zone adjacente Sahtu, qui se trouve sur les terres consacrées des Sahtu Dene et des Métis. En avril dernier, le gouvernement fédéral a temporairement protégé ces terres pour créer un autre parc qui se nommera le parc national Nááts’ihch’oh. -30- Pour information : www.cpaws.org/snap/programs/nahanni/ Pour obtenir des entrevues, veuillez contacter : Ellen Adelberg Directrice des communications 613 569-7226 poste 234 Depuis plus de 45 ans, la SNAP joue un rôle de premier plan dans l’établissement de plus des deux tiers des aires protégées du Canada.