Une mesure sensible pour une espèce sensible

  • Date de publication: 02 20 2017 |
  • Cet article est classifié sous: forets

La SNAP Québec appuie la décision d’interdire la chasse au caribou migrateur.

Montréal, le 21 février 2017 – La Société pour la nature et les parcs (SNAP Québec) appuie le maintien des nouvelles mesures d’interdiction de la chasse sportive au caribou migrateur dans le Nord-du-Québec annoncées en décembre dernier par le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs.

« Cette décision devait être prise pour espérer le rétablissement de cette espèce qui subit de nombreuses pressions et qui est essentielle pour la perpétuité du mode de vie traditionnel autochtone  », déclare Alain Branchaud, directeur général de la SNAP Québec.

La SNAP Québec rappelle que le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) a récemment désigné le caribou des monts Torngat en voie de disparition. Le COSEPAC évaluera également la population migratrice de l’Est en avril prochain. Cette population inclut notamment les troupeaux en déclin de la rivière George et de la rivière aux Feuilles. Suite aux mesures annoncées visant la chasse, la SNAP Québec invite le gouvernement du Québec à poursuivre dans cette direction en protégeant de vastes étendues de l’habitat du caribou migrateur. « Il est essentiel de considérer les impératifs de protection des espèces menacées en amont des projets de développement si l’on veut éviter les impasses », rappelle Alain Branchaud.

La SNAP Québec tient à souligner le leadership de la Table ronde autochtone sur le caribou de la péninsule de l’Ungava (TRACPU) qui réunit l’ensemble des Premières Nations et des Inuits du Nord du Québec et du Labrador. Les membres de la table ronde travaillent depuis plusieurs années déjà à une stratégie concertée de gestion de l’espèce en vue d’assurer le maintien des troupeaux, la sécurité alimentaire des communautés nordiques et le maintien du lien culturel avec le caribou.

La collaboration entre les différentes instances décisionnelles est primordiale pour assurer la mise en place de mesures de gestion optimales de l’espèce au profit de l’ensemble des communautés. 

                                                                                             – 30 –

Informations :
Charlène Daubenfeld
Responsable des communications
SNAP Québec
cdaubenfeld@snapqc.org
514-278-7627#221
514-378-3880