Tournée marine en Gaspésie, Québec

Partager


La prospérité et le bien-être des communautés du golfe du Saint-Laurent sont intimement liés à la santé de cette portion d’océan dont tous les experts nous rappellent qu’elle se dégrade. Il est important de mieux protéger ce patrimoine marin collectif de la pollution, de la surpêche, mais aussi des conséquences de nos importantes émissions de CO2 telles que le réchauffement et l’acidification des eaux.

Une solution à ces problèmes est de créer un réseau d’aires marines protégées (AMP). Or l’acceptabilité sociale d’un projet d’AMP se construit au contact de ceux qui le vivent. C’est pour cette raison que la SNAP Québec a décidé, avec le Réseau d’observation de mammifères marins et le Comité ZIP Baie des Chaleurs, d’aller à la rencontre des Gaspésiens. La tournée comprend plusieurs causeries publiques dont l’objectif est avant tout d’échanger de l’information sur les aires marines protégées et plus spécifiquement sur le projet de la péninsule gaspésienne.

Cette tournée dont vous pourrez suivre l’actualité sur notre page Facebook sera également l’occasion de promouvoir notre nouveau dépliant intitulé Les aires marines protégées – des outils efficaces pour la gestion durable de notre patrimoine marin.

Même si vous êtes loin de la Gaspésie, vous pouvez aussi agir en signant notre pétition qui réclame la création de 12 nouvelles aires marines protégées d’ici la fin de l’année 2012.

L’équipe de la SNAP Québec,
Patrick, Jérôme, Sylvain et Marie-Ève.
 

Photo :
Territoire du projet d’aire marine protégée en Gaspésie vu depuis la tour d’observation du mont Saint-Alban, sur la péninsule de Forillon © Jérôme Spaggiari